Brevet 400 km- Reçus 5/5

7 mai 2018 - 15:35

Sur les 52 inscrits au BRM 400 organisé par les cyclos de Guipavas, 5 représentants de l'UCP se sont élancés sur le coup de 18H00 samedi dernier, bien équipés en vêtements de nuit, éclairages et alimentation (autonomie totale, pas de ravito..). Trois habitués, Hervé, Claude et moi, et deux néophytes bien motivés, Sébastien et Cyril. Ce brevet est véritablement un révélateur de l'aptitude de chacun à entrer dans la catégorie des cyclos-randonneurs "longue distance", ceux qui se font plaisir à se lancer sur le PBP, le LEL, les diagonales de France....

5 points de contrôle obligatoires pour faire tamponner le carnet de route ( ou retirer un reçu dans un distributeur automatique de billets), à Morlaix, Carhaix, Lezardrieux, Quintin, Chateaulin, Guipavas. Les 5 UCPéistes accrochent le groupe des rapides, et atteignent rapidement Carhaix (km98)à une vitesse moyenne de l'ordre 30 km/h. Pendant cette première partie diurne, Hervé et Claude, victimes d'incidents techniques mineurs de courte durée, doivent accomplir un gros effort physique pour revenir sur la tête de course.

Le scénario prend une tournure défavorable pour Hervé du côté de Callac ; quelques km après avoir chuté,un cyclo de Daoulas est obligé de mettre pied à terre, son dérailleur ayant rendu l'âme...Hervé, dont chacun connaît l'altruisme, s'arrête avec quelques autres participants  - dont Cyril - pour s'enquérir de l'infortuné. Pendant ce temps, le reste de la troupe poursuit sa route, d'abord à allure modérée...puis en appuyant à nouveau sur le champignon. Cyril parviendra à revenir, mais pas Hervé qui en pratiquant expérimenté préfère se ménager pour le reste à faire de 250 km...Ce qui lui vaut un raid solidaire de 120 km jusqu'à Quintin, avant de trouver un petit groupe en compagnie duquel il a pu tranquillement rallier l'arrivée à l'heure de l'apéro.

Arrêt "pains au chocolat" vers 5H30, à Gourin, grâce au boulanger qui a bien voulu ouvrir son fournil; malheureusement pas suffisamment de viennoiseries pour tout le monde. Puis vient la montée redoutée du col de Toul Al Laéron, que je termine bien fatigué en fin de peloton. Finalement je laisse filer le groupe au lever du jour, un peu avant Chateauneuf du Faou (km 315). Je retrouve les costauds au pointage de Chateaulin au moment où ils se préparent à reprendre la route.

Claude se propose de m'attendre - le temps pour moi de prendre un petit-déjeuner "chocolat-pain aux raisins" pour recharger les batteries . Grâce à lui, la dernière étape avec ses montagnes russes bien connues ( Pont de buis, Ty Jopic...) se passe fort bien. Arrivée à 10H45 - même temps pour moi qu'en 2011, à 3 minutes près ! - où nous retrouvons Séb et Cyril occupés à terminer leur casse-croûte.

Prochain BRM, le 600 km, organisé le 26 mai. Pourquoi pas ?

Lionel

 

Commentaires

Staff
Pierre Simon
Pierre Simon 8 mai 2018 07:03

Bravo aux 5 récipiendaires! Les 190 kms de jeudi vont leur paraitre très courts....:-)

Staff
Jean Thomas
Jean Thomas 7 mai 2018 18:58

On ne peut qu' être admiratif , bravo

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Dirigeants
  • 4 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 23 Compétiteurs
  • 23 Supporters
+