"Bouges-de-là!"

12 novembre 2017 - 18:23

Ce matin, on pouvait trouver "croquignolesques" les 3 groupes de cyclos de l'UCP presque tous emmaillotés dans leurs coupe-vent fluos. Cependant, les cyclos ne manquaient pas de courage d'avoir enfourché le mulet pour emprunter les routes du circuit 25 sous un ciel humide et venté. C'est qu'il a fallu se lever parfois 3/4 heures après avoir entendu le réveil sonner...et peut-être aussi siffler dans le creux de l'oreille: "bouge-de-là!". Faute d'avoir été ponctuel, Paul de Loperhet a effectué un raid assez long pour essayer de rejoindre le groupe A, en vain....Idem pour le "facteur" (Joël) qui a dépassé le groupe B en trombe du côté de La Martyre... On ne le reverra plus...Même avec un peu de poudre de perlinpinpin dans les poches, ne refait pas son retard, qui veut!....

Comme l'avait prédit la météo agricole, on devait doubler la quantité de pluie reçue à partir de 09h00: de 0,1 mm on devait en effet passer à 0,2...Alors que le groupe B arpentait la route en direction de Plounéventer, on a effectivement bien senti passer un front humide avec de très fortes rafales de vent. Heureusement, on n'a pas suivi l'adage de Maitre Gill's: "si vent du nord, vire de bord!..." Le groupe B riche d'une dizaine de cyclos effectue son parcours cahin-caha avec dans ses rangs Stéphane qui fait ce qu'il peut pour rester dans les roues. Les relais appuyés sont principalement assurés par Maitre Gill's, Bruno et aussi Pantani qui semble s'être greffé un coeur de champion en l'espace d'une semaine. Yffic a même osé par temps de pluie venir se frotter avec son vélo de route. En arrivant sur un rond-point, le scribe, pour éviter la roue AR de Bruno, fait un écart sur la gauche et oblige Pascal à prendre le haricot du côté gauche.

Chemin faisant, on croise Vévé qui a fait le circuit en sens inverse. Dans la descente de Guipavas vers le Relecq, Matire Gill's alias Abdou assure le train. Jacques perdra quelques longueurs. Le scribe suit Abdou mais ne lui prend pas le relais. Ce que fait d'abord Vévé qui appuie très fort sur les pédales, puis Bruno. On pourra reprocher au scribe son manque de coopération, mais comme dit Maitre Gill's, le journaliste ne peut pas être dans l'action et en même temps pouvoir être témoin de ce qui se passe autour de lui... Dans la montée du Relecq vers le pont, Bruno place une mine et prend quelques longueurs. Alors que l'écurie n'est plus très loin, et que les chevaux deviennent nerveux, sur un autre rond-point, Vévé se fait peur avec une voiture qui en fait le tour à 360°. Mais in fine, pas d'incident à déplorer.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Dirigeants
  • 4 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 23 Compétiteurs
  • 22 Supporters
+