Une étape de décrassage

13 juin 2017 - 19:15

Aujourd'hui, après la fatigue accumulée en 2 jours, il a été décidé d'effectuer une journée de transition. C'est le mérite des réflexions tout azimut de fin de soirée de pouvoir décider et de conclure, autour d'un ti-punch. C'est donc une étape "plate" que les cyclos de l'UCP ont effectué aujourd'hui.

Dom, depuis 2 jours, pour ne pas entendre la scie couper du bois change de pièce toutes les nuits à la recherche du sommeil réparateur: une nuit avec les vélos, une nuit dans le salon...

Malgré le profil aplati de la journée, Yffic et Miguel ont abandonné le vélo pour la journée pour assister Roger pour les divers missions de logistique. On peut déduire que l'étape "facile" d'hier a laissé des traces dans les organismes.

C'est donc vers Thones puis vers le lac d'Annecy que les cyclos ont roulé. L'objectif est de faire le tour du lac soit environ 40 kms sur les pistes cyclables avec beaucoup d'autres cyclos. L'avantage de ce circuit a été d'admirer les rives aménagées du lac, qui en font un site touristique de premier choix.

Pause pique-nique à midi sur le bord du lac: Roger et certains cyclos se sont risquer à se baigner dans l'eau bleue du lac. Fallait voir ces "baigneuses" en maillot style années 30....

Pour que cette journée de décrassage ne se finisse pas en cauchemar, il a fallu réfléchir au chemin du retour. Jacques et DD Sncf, rentrent direct en passant par Thônes. Ils seront imités par Jeannot, Maitre Gill's, Philippe et Joël. Les 7 derniers choissisent d'agrémenter leur parcours en rajoutant le passage du col du Marais: Seb, Stéphane, Hervé, Bruno, Dom, Alain, Lionel.

Là, par-dessus ces options, "Roger-les-bons-tuyaux" leur suggère d'éviter Thônes et de couper par la route de l'Envers. Bilan du passage par cette route de traverse: des creux et des bosses au fort pourcentage, une route pleine de nid-de-poules, Jeannot a fini à pied (étape à flinguer les cales). Roger avait testé cette route la veille à l'envers... La voiture a dû aller chercher DD l'abeille et Mich Coatanea qui ne pouvaient plus remonter sur leurs vélos...

 

Tel est le bilan de cette jouréne de transition, de cette étape de décrassage. 1300 m de dénivelé (tout de même!_ à comparer avec les 2609 m de la veille), plus de 100 kms de parcours.

 

petit nota: la veille dans la cote de Domancy, Miguel a réussi a planté le scribe pour arriver devant. Il en révait depuis longtemps. C'est maintenant chose faite!...

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Dirigeants
  • 4 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 22 Compétiteurs
  • 21 Supporters
+